Un homme se vide le cœur dans un statut sur Facebook !
Il dévoile toute sa mélancolie, sa tristesse et sa vie qu’il pense qu’elle est déjà perdue à cause de sa femme qui l’a trompé. Quelle histoire !
Prenez le temps de bien lire ce récit parce qu’il pourrait vous aider à prendre la vie à contre-courant

J’ai aujourd’hui besoin de me vider le cœur. À propos de moi. Je suis un banquier de 46 ans et toute ma vie j’ai vécu à l’opposé de mes convictions. Tous mes rêves, mes passions, envolés. Depuis 26 ans, j’ai un emploi stable, 6 jours par semaine de 9h00 à 19h00. J’ai toujours choisi la voie la plus sécuritaire et avec le temps, ça a profondément changé la personne que je suis.

J’ai découvert aujourd’hui que ma femme me trompe depuis 10 ans. Mon fils se fout complètement de moi. Je réalise que j’ai raté les funérailles de mon père pour absolument rien. Je n’ai pas complété le roman que je voulais écrire, je n’ai pas fait le tour du monde en voyages, je n’ai pas aidé les personnes infortunées comme je voulais le faire. Toutes des choses que je croyais certaines à propos de moi dans plus jeunes années. Si la version plus jeune de moi rencontrait celui que je suis aujourd’hui, il le frapperait solidement en plein visage. Je vais sous peu vous dire pourquoi tous mes rêves ont été ainsi brisés…

Commençons par me décrire dans la jeune vingtaine. Il semble que c’était hier que j’étais certain que je changerais le monde ! Les gens m’adoraient et j’adorais les gens. J’étais inventif, créatif, spontané, je prenais des risques et j’étais de charmante compagnie. J’avais deux rêves. Le premier était d’écrire un récit utopique. Le second était de faire le tour du monde en aidant les gens dans le besoin. À cette époque, je fréquentais ma femme depuis déjà quatre ans, mon amour de jeunesse. Elle aimait ma spontanéité, mon énergie, ma capacité à faire rire les gens et les faire se sentir aimés. Je savais que mon futur livre allait changer le monde. J’allais montrer les perspectives du « mauvais » et du « tordu », montrant aux lecteurs que tout le monde pense différemment, que personne ne pense que ce qu’il fait est mal. À 20 ans, j’avais déjà 70 pages d’écrites. À 46 ans, j’en suis toujours à 70 pages. Avant d’avoir 20 ans, j’avais déjà parcouru la Nouvelle-Zélande et les Philippines. Je voulais faire toute l’Asie, puis l’Europe et l’Amérique. À ce jour, je n’ai toujours visité que la Nouvelle-Zélande et les Philippines.

Nous voici donc rendu là où tout à basculer. Mes plus grands regrets. J’avais 20 ans. J’étais un enfant unique. Je devais avoir une vie stable, accepter ce poste de direction qui allait orienter tout le reste de ma vie. Dévouer mon existence à ce boulot de 9 à 19h. Mais à quoi ais-je pensé ? Comment allais-je pouvoir vivre quand mon emploi était ma vie ? Une fois rentré à la maison, je mangeais mon souper et je préparais le boulot du lendemain. Je me couchais à 22h et me levais à 6h00. Mon dieu, je ne me rappelle même pas la dernière fois où j’ai fait l’amour à ma femme.

Hier, ma femme m’a avoué qu’elle me trompait depuis 10 ans. 10 années. Ça paraît long, mais je ne comprends pas. Je ne ressens rien, ça ne fait même pas mal. Elle dit que c’est parce que j’ai changé, que je ne suis plus l’homme que j’étais. Qu’ais-je donc fait depuis 10 ans ? À part le travail, j’ignore quoi répondre. Ne pas être un bon mari. Ne pas être MOI. Qui suis-je au juste ? Que m’est-il arrivé ? Je n’ai même pas demandé le divorce, je ne lui ai pas crié après et je n’ai pas pleuré. Je n’ai RIEN ressenti du tout. Je sens en ce moment une larme alors que j’écris ces quelques lignes. Pas parce que ma femme m’a trompé, mais plutôt car je réalise que je suis en train de mourir intérieurement. Qu’est-il arrivé à la personne amusante et plaisante, celle qui aimait prendre des risques, la personne énergique que j’étais, celle qui mourait d’envie de changer le monde ? Je me rappelle que la plus belle fille de l’école m’avait invité à sortir et que j’avais refusé pour plutôt sortir avec la fille qui est devenue ma femme. Mon dieu que j’étais populaire auprès des filles à l’école ! À l’université aussi ! Mais je n’ai jamais expérimenté ou exploré, je suis demeuré fidèle et loyal. J’ai étudié sérieusement sans cesse chaque jour.

Vous vous rappelez ces voyages et ce début de livre dont je vous ai parlé ? Tout ça s’est passé durant mes premières années de collège. Je travaillais à temps partiel et je dépensais tout ce que je gagnais. Aujourd’hui, j’économise et j’accumule chaque dollar. Je ne me rappelle même pas d’avoir dépensé quoi que ce soit sur quelque chose d’amusant et intéressant. Ou sur quelque chose pour MOI. Qu’est-ce que je veux au juste aujourd’hui ?

Mon père est décédé il y a 10 ans. Je me rappelle de ma mère qui m’appelait pour me dire qu’il était très malade et que son état se détériorait. Mais j’étais toujours trop occupé, sur le point d’obtenir une nouvelle promotion. J’ai continué de repousser mes visites, espérant qu’il prenne du mieux. Il est mort et j’ai obtenu ma promotion. Je ne l’ai pas vu depuis 15 ans. À son décès, je me suis convaincu que ce n’était pas grave si je ne l’avais pas vu depuis longtemps. Je me suis dit que mort qu’il était, il ne s’en formaliserait pas trop. MAIS À QUOI AIS-JE PENSÉ ?!?! Tout rationaliser, toujours trouver une excuse pour repousser ce qui comptait vraiment. Excuses. Procrastination. Tout cela ne mène qu’à une chose : rien. J’ai rationalisé que la sécurité financière était ce qu’il y avait de plus important. Je sais aujourd’hui que ce n’est vraiment pas le cas. Je regrette de n’avoir rien fait ave mon énergie quand j’en avais. Mes passions, ma jeunesse. Je regrette d’avoir laissé mon boulot prendre le dessus sur ma vie. Je regrette d’avoir été un mari horrible, une machine à faire de l’argent. Je regrette de ne pas avoir compléter mon roman, de ne pas avoir fait le tour du monde. Ne pas avoir été présent pour mon fils. Avoir été un simple portefeuille sans émotion.

Si vous lisez ceci, et que vous avez toute votre vie devant vous, SVP ne procrastinez pas. Ne remettez pas vos rêves à plus tard. Abreuvez-vous de votre énergie, de vos passions. Ne passez pas tous vos temps libres sur Internet, à moins que vos passions ne l’exigent. SVP, faites quelque chose de votre vie pendant que vous êtes encore jeune. Ne vous casez PAS pour la vie à 20 ans. N’oubliez PAS vos amis, votre famille, vous même. Ne gaspillez PAS votre vie, vos passions, votre ambition, comme je l’ai moi-même fait. Ne soyez PAS comme moi.

loading...
PARTAGER SUR