Jack s’est réveillé avec un incroyable mal de tête au lendemain du party annuel de l’entreprise qui l’emploie. Jack n’est pas un très grand buveur, mais ce qu’il a bu hier ne goûtait aucunement l’alcool. Il ne se rappelle même pas comment il a fait pour se rendre chez lui après la fête. Aussi mal qu’il se sente, il se demande toutefois s’il n’a pas fait quelque chose de mal ou de déplacé.

En ouvrant les yeux, la première chose qu’il voit est deux cachets d’aspirine posés à côté d’un verre d’eau. Également, juste à côté, une rose rouge ! Il s’assoit donc sur son lit et voit ses vêtements parfaitement pliés et disposés devant lui. Le reste de la chambre est en parfait état. Alors qu’il grimace en avalant l’aspirine, il découvre dans le miroir devant lui le terrible œil au beurre noir qu’il porte au visage. Il remarque ensuite une note dans le coin du miroir écrite en rouge avec des petits cœurs et une marque de lèvres laissée avec le rouge à lèvres de sa femme.

« Chéri, le déjeuner est prêt. Je suis parti plus tôt afin de pouvoir acheter tout ce qu’il me faut pour te faire ton souper favori ce soir. Je t’aime mon Amour ! Jillian »

Jack titube jusqu’à la cuisine et voit effectivement le déjeuner chaud qui est là juste à côté du café frais du matin. Il y a même le journal du jour. Son fils est installé à la table en train de manger. Jack lui demande donc : « Mon fils… que s’est-il passé la nuit dernière ? »

« Et bien tu es rentré passé 3h00 du matin, complètement saoul et incontrôlable. Tu as trébuché sur la table à café et l’a brisée, avant d’aller vomir dans le couloir. Tu t’es fait cet œil au beurre noir en te frappant violemment contre la porte. »

Confus, Jack demande à son fils : « Alors comment se fait-il que tout soit en parfait ordre et si propre ce matin ? Il y a une rose dans ma chambre et le déjeuner est prêt et m’attend sur la table ? »

Son fils lui répond : « Ah ÇA !! Maman t’a trainé jusqu’au lit la nuit dernière et quand elle a essayé d’enlever tes pantalons, tu t’es mis à crier, « Laisse-moi tranquille, je suis marié !! » »

Une table à café brisée : 239,99 $. Un déjeuner chaud : 4,20 $. Deux aspirines : 0,38 $. Dire la bonne chose au bon moment : ÇA N’A PAS DE PRIX !!!

 

loading...
PARTAGER SUR