Quand cet homme a vu ce qui se passait avec cette femme à la caisse d’un supermarché, il a posé un geste incroyable. Dirk-Oliver Lange a publié son histoire sur Facebook et touché le cœur de centaines de milliers de personnes. Voici une traduction du récit qu’il a généreusement raconté.

« Aujourd’hui au supermarché, je souhaitais simplement acheter du café car j’en manquais à la maison. Devant moi à la caisse se trouvait une dame âgée. Elle était fort bien habillée mais les marques sur son visage laissaient paraître l’effet du temps passé.

À voir les produits dans son panier, on devinait qu’elle vivait seule : un pain, un petit paquet de viande emballée, un carton de lait et une barre de chocolat.

Au moment de payer ses achats, le caissier a annoncé le total de 4,25 $. La vieille dame n’a toutefois pas sorti son portefeuille, mais plutôt une poignée de change de son manteau. Le caissier a écarquillé les yeux et les clients derrière moi ont manifesté leur impatience devant la lenteur de la transaction. Après avoir compté, le caissier lui a dit qu’il manquait encore 0,50 $. Piteuse, la dame a avoué ne pas avoir la somme requise. Devant l’insistance de l’employé, elle a à regret renoncé à la barre de chocolat.

La situation m’a brisé le cœur et j’ai dit au jeune caissier que je couvrirais la différence. J’ai offert un billet de 50 $ pour payer les 0,50 $ en lui disant d’offrir la monnaie à la dame en question. Elle était si surprise en comptant la différence du change qu’on venait de lui remettre. « Merci beaucoup, ça va donc aller ! », m’a-t-elle lancé.

Derrière moi, plus d’impatience chez les autres clients qui attendaient. Je trouvais important toutefois de ne pas donner directement la somme moi-même à la dame âgée, ce qui l’aurait embarrassée. Puis avec des larmes dans les yeux, elle m’a demandé : « Vous êtes une bonne personne, puis-je vous prendre dans mes bras ? » J’ai répondu que j’en serais ravi !

Elle a ensuite emballé ses achats et à quitté le supermarché, mais pas sans m’attendre à la sortie. Elle m’a sourit pour la première fois et m’a remercié à nouveau. Je lui ai alors demandé si elle voulait me faire plaisir ? Surprise, elle m’a demandé comment ?

Ma réponse fut sans hésitation. « SVP retournez au supermarché et achetez toute la nourriture qu’il vous plaira. Cela me ferait grandement plaisir ! » Je lui ai laissé l’argent nécessaire et elle m’a souhaité une bonne journée. En quittant, je l’ai vu retourner à l’intérieur et j’ai été habité d’un grand sentiment.

Rendu chez moi, le lendemain matin en préparant mon café, j’ai pensé à cette rencontre. J’étais reconnaissant envers ce café qui m’avait forcé à me rendre au supermarché et avait du coup transformé ce moment en quelque chose de très positif. Merci cher inconnue, jolie dame âgée. Quelle belle journée ce fut !

Cette histoire a touché et inspiré plus d’un demi million de personnes en Allemagne. Car ce sont les petits gestes qui font une grande différence ! Et si ce geste vous a également réchauffé le cœur, n’hésitez pas à partager cette histoire avec tout votre entourage !

 

loading...
PARTAGER SUR