« Ils appellent ça l’iPhone »

Condamné à l’âge de 25 ans, il a passé 44 ans derrière les barreaux, pour tentative de meurtre sur un officier de police, comme il l’explique dans la vidéo ci-dessus, issue d’un reportage d’Al Jazeera.

“La prison m’a beaucoup affecté. Mon retour a été compliqué au départ, parce que les choses avaient changé. (… ) J’ai vu que tout le monde se parlait à lui-même. J’ai regardé de plus près et j’ai vu qu’ils avaient quelque chose dans les oreilles. Qu’est-ce que c’est que ça ? (…) Ils appellent ça l’iPhone ou quelque chose comme ça ? Et je me suis demandé si tout le monde était devenu un agent de la CIA, parce que c’est à ça qu’ils ressemblaient à mon époque. Et puis les gens marchent sans regarder où ils vont. Je me demande comment ils font. Ils se contrôlent pour marcher et parler sans même regarder, c’était incroyable pour moi.”

Tout émerveille Otis. Les supermarchés, et ces produits qu’il n’a jamais vus auparavant.

L’inflation aussi : pour téléphoner dans une cabine, il faut désormais payer un dollar, contre 25 cents dans les années 70.

“Mais de toute façon, plus personne n’utilise ça”, remarque-t-il.

« C’est bien, d’être libre »

Si cette vidéo est notre vidéo du jour, c’est qu’elle est extrêmement touchante.

Voir Otis redécouvrir le monde, et apprécier les choses simples de la vie, comme le soleil, le calme et les beaux paysages fait aussi réfléchir sur l’ultra connexion qui le surprend tant.

Comme le dit Otis :

“C’est bien, d’être libre.”

Source: L’Obs

loading...
PARTAGER SUR