> Qui sont les assaillants?

D’après le spécialiste police-justice de BFMTV, Dominique Rizet, ce sont bien deux équipes différentes qui ont opéré dans la capitale, sans pour autant revendiquer leurs actes. Si certains témoins assurent avoir entendu les terroristes crier leur vengeance au nom de la Syrie, rien ne permet pour l’heure d’étayer cette thèse.

Quoiqu’il en soit, les méthodes employées sont semblables à celles utilisées lors d’attentats jihadistes. Ainsi, quatre assaillant ont trouvé la mort au Bataclan, dont trois après avoir actionné leur ceinture explosive, selon le préfet de police. Trois autres seraient morts également lors de l’attaque au Stade de France dont un en faisant exploser une bonbonne de gaz. Une enquête a été ouverte pour « assassinats en relation avec une entreprise terroriste ».

Au Bataclan, où avait lieu un concert de metal, « ils ont tiré en plein dans la foule en criant +Allah Akbar+« , a rapporté un témoin sur France Info. « Je les ai clairement entendus dire aux otages +c’est la faute de Hollande, c’est la faute de votre président, il n’a pas à intervenir en Syrie+« , a rapporté à l’AFP Pierre Janaszak, animateur radio et TV.

Un autre survivant a dit d’un des assaillants qu’il ressemblait « à M. Tout-le-monde avec une kalachnikov« .

Les auteurs de cette attaque ont invoqué l’intervention française en Syrie pour justifier leur action, a relaté un témoin à l’AFP.

SOURCE: BFM TV

loading...
PARTAGER SUR