Quand Ingeborg McIntosh a posé les yeux sur Jordan pour la toute première fois, elle a immédiatement su qu’elle voudrait donner sa vie à cet enfant.

Toutefois, les parents biologiques de Jordan insistaient pour que ses parents adoptifs soient afro-américains.

Pendant les quatre années qui ont suivi, Ingeborg a donc répété les tentatives afin d’adopter Jordan pour enfin parvenir à l’adopter.

Au cours des vingt années suivantes, Ingeborg a tout donné pour Jordan, comme s’il s’agissait de son propre fils.

Tout allait bien jusqu’à ce qu’Ingeborg reçoive un diagnostic troublant des médecins.

En effet, comme elle avait des kystes aux reins, elle aurait rapidement besoin d’une transplantation d’un rein.

À sa grande surprise, le docteur l’a informée après quelques jours seulement qu’elle avait un donneur.

Ce qu’Ingeborg ignorait, c’est que Jordan s’était empressé d’aller passer des examens afin de savoir s’il était un donneur compatible pour sa maman adoptive.

Eh oui! Le donneur mystérieux qui sauverait la vie d’Ingeborg était son propre fils adoptif!

Quel geste très touchant et surtout, quelle façon extraordinaire de dire « merci » à la femme qui lui a tout donné!

 

loading...
PARTAGER SUR