Courtney s’est fait suggérer par son médecin d’avorter alors qu’elle était enceinte de son troisième enfant, Emersyn « Emmy » étant atteinte du syndrome de Down, et ça, alors qu’elle cherchait du soutien auprès des professionnels de la santé. Il a même fait pression sur elle alors qu’elle refusait, lui disant que sa famille en souffrirait.

Mais alors qu’Emmy a 15 mois aujourd’hui, Courtney lui a fait parvenir une lettre, qui a aussi été publiée sur la page Facebook de Parker Myles…

« Cher docteur,

Une amie m’a récemment dit que lorsque son gynécologue a fait son échographie, il lui a dit que son bébé était parfait. Son enfant est né avec le syndrome de Down, et elle est retournée le visiter. Il a regardé son petit garçon et lui a dit : Je vous l’ai dit, il est parfait. »

« Son histoire m’a déchirée. Je suis reconnaissante pour l’expérience de mon amie, mais je regrette de ne pas avoir eu la même. J’aurais aimé que vous soyez ce médecin.

Je suis allée vers vous dans le moment le plus difficile de ma vie. J’étais terrifiée, désespérée et anxieuse. Je ne savais pas la vérité sur mon enfant, et c’est ce dont j’avais besoin. Mais au lieu de m’encourager et me supporter, vous m’avez suggéré d’avorter. Je vous ai dit son nom et vous nous avez demandé si nous comprenions comment notre qualité de vie serait mauvaise avec un enfant trisomique.

Vous nous avez dit de repenser à notre décision de continuer avec la grossesse. »

« Depuis cette visite, nous avons redouté nos rendez-vous. Je n’arrivais pas à supporter cette période de ma vie, car vous ne m’avez jamais dit la vérité.

Mon enfant était parfait.

Je ne suis ni fâchée, ni amère. Seulement triste. Je suis triste que les petits cœurs qui battent que vous voyez tous les jours ne vous émerveillent pas. Que les détails et le miracle de ces doigts et pieds ne vous fait pas hésiter. Je suis triste que vous vous soyez autant trompé en disant qu’un enfant avec le syndrome de Down diminuerait notre qualité de vie. Et j’ai le cœur brisé à l’idée que vous ayez pu dire la même chose à une autre mère aujourd’hui. Et je suis d’autant plus attristée que vous n’aurez jamais la chance de rencontrer ma fille, Emersyn. »

« Voyez-vous, Emersyn a rajouté du bonheur dans notre vie, et touche le cœur de milliers de gens. Elle nous a donné un sens et de la joie qui sont difficiles à exprimer. De grands sourires, de nombreux rires et les baisers les plus doux. Elle nous a ouvert les yeux sur l’amour pur et la vraie beauté. »

loading...
PARTAGER SUR