Debbi Wood, 43 ans, est probablement la femme la plus jalouse d’Angleterre. Elle ne fait tellement pas confiance à son partenaire qu’elle l’oblige à passer au détecteur de mensonges à chaque fois qu’il sort sans elle afin de s’assurer de sa fidélité. Et ce, même s’il est seulement sorti faire des courses alimentaires. Elle détaille également les relevés bancaires de son amoureux, écoute ses messages vocaux et lit ses SMS plusieurs fois par jour.

Comme si ça ne suffisait pas, c’est Madame qui choisit le programme à la télé: il ne faudrait pas que Steve Wood voit trop de jolies femmes à l’écran.

Malgré cette jalousie maladive, Steve est amoureux. Le couple s’est uni pour le meilleur et (surtout) pour le pire il y a deux semaines. Steve a cependant admis que la vie ne serait pas facile. « Mais ça en vaut la peine. Parfois je suis nerveux parce que les résultats du détecteur de mensonges ne sont pas concluants tant mon coeur bat fort. Du coup, Debbi doute. Mais nous sommes des âmes soeurs. Elle est spéciale pour moi et oui, il y a un peu de jalousie mais ça ne changera rien. »

Debbi souffre de ce qu’on appelle « le syndrome d’Othello », du nom du personnage de Shakespeare. Elle souffre de jalousie pathologique et délirante.

loading...
PARTAGER SUR