Quand le petit Dylan Little est né, son apparence a choqué les médecins ainsi que sa mère, Kara. Il est recouvert de grandes taches de naissance, en fait, l’une d’elle recouvre même son dos. Il s’agit d’un nævus géant congénital, une condition très rare.

« Plus de 80% de son corps était recouvert de grains de beauté, son dos était noir et sanglant, son visage, ses bras, ses jambes, tout était plein, » dit Kara, sa mère.

Bien sûr, il existe des formes de nævus mélanocytaires moindres, des taches de naissance ou des mouches, or celles aussi grandes que celles de Dylan ne se produisent qu’une fois sur 500 000 personnes.

Ses parents, Kara et Nikki, sont inquiets pour leur fils et craignent qu’il ne finisse par développer un cancer de la peau pouvant être mortel. Les taches peuvent être retirées par mesure de précaution, mais les zones touchées sont bien trop grandes.

On commence à traiter Dylan d’une manière tout à fait particulière : on place des implants mammaires sous sa peau, pendant trois mois, afin d’étirer sa peau.

Lorsque les implants sont retirés, on extrait la tache de naissance et recouvre le corps avec les surplus de peau.

chaque trois à six mois, Dylan subit la procédure, il a vécu pas moins de 26 opérations, qui ont retiré plus de la moitié des zones touchées.

« Nous espérons pouvoir remplacer tous les endroits possibles afin d’amenuiser les risques de cancer autant que possible. Nous faisons ce qui est le mieux pour lui, afin qu’il ait une vie longue et belle, » disent ses parents.

Ses parents essaient aussi de renforcer sa confiance en lui, le petit Dylan se faisant souvent montrer du doigt et traiter de monstre par des gens cruels qui ne savent rien de sa condition. Il distribue d’ailleurs des petites cartes afin de les informer sur sa maladie. voyez ci-dessous quelques photos du petit Dylan à sa naissance, avant et après ses opérations :

loading...
PARTAGER SUR