Dans un coin très reculé de la Calabre, là où les traditions sont encore bien respectées, surtout dans les familles catholiques, le beau Luigi a demandé la main de la belle Antonia. Il travaille dans un garage comme réparateur de pneus et chambres à air. Il lui a promis de la respecter jusqu’à la nuit de noces, comme le commandent les us et coutumes, mais il a aussi promis de tout faire pour accélérer le mariage. Le grand jour est enfin arrivé. Après la fête, les époux se retrouvent assis sur le lit. La mariée dit alors :

– Nous sommes mariés maintenant. Vite mon chéri, montre-moi comme tu m’aimes!

– Écoute, ma chérie. Avant, j’aimerais vérifier quelque chose. Sois gentille, ne me pose pas de question et fais tout ce que je te demande, d’accord ?

Elle est intriguée, mais elle est d’accord. Alors il remplit la baignoire jusqu’à 10 cm du bord et il lui demande de se déshabiller et de s’asseoir dans l’eau. Ce qu’elle fait. Puis, il lui met une pince à linge sur le nez et dit :

– Maintenant mon amour, je voudrais que tu te bouches les oreilles avec tes mains, que tu respires un grand coup et que tu te couches au fond de la baignoire en fermant la bouche. Tu resteras entièrement immergée pendant quelques secondes et quand je te ferai signe, ce sera fini! O.K. ?

Un peu perturbée, elle s’exécute malgré tout. Puis il l’essuie et ils passent une nuit torride.

Au petit déjeuner, elle dit :

– Cette nuit était magique, chéri. Mais est-ce que je peux savoir maintenant, ce que signifie tout ce rituel ?

– C’est de la déformation professionnelle, chérie. S’il y avait eu des bulles, c’est que tu m’aurais menti sur ta virginité!

loading...
PARTAGER SUR