Pendant son sermon de la messe du dimanche, le curé d’un petit village pique une grosse colère et il enguirlande copieusement ses fidèles :

– Ça suffit maintenant, j’en ai assez de ce village de débauche! 80 % des péchés qui me sont confessés concernent des adultères. Tout le monde couche avec tout le monde, y en a marre! Désormais, je ne veux plus entendre le mot adultère en confession, vous m’avez bien compris? Sinon, je demanderai ma mutation avec rapport circonstancié, et la honte s’abattra sur cette commune!

Après la messe, les conversations vont bon train. L’instituteur conseille à tous de ne plus parler de leurs frasques, mais de s’accuser d’avoir proféré des jurons suite à une chute dans la rue. Comme par ailleurs le curé est très serviable et toujours de bon conseil, personne n’a envie de le voir partir. Alors, tout le monde adhère à l’idée émise par l’instit. Un mois plus tard, le prêtre va voir le maire et lui dit :

– Monsieur le maire, je n’ai pas de conseil à vous donner, mais vous devriez faire mieux entretenir les rues et les trottoirs de la commune. Depuis un mois, c’est incroyable le nombre de chutes qu’il peut y avoir!

Le maire arbore alors un grand sourire narquois, mais le curé poursuit :

– À votre place, monsieur le maire, je ne me moquerais pas. Rien que cette semaine, votre femme est tombée 4 fois!

loading...
PARTAGER SUR